8000 jeunes au PE Strasbourg : « une bouffée d’air frais pour la démocratie européenne »

8000 jeunes au PE Strasbourg : « une bouffée d’air frais pour la démocratie européenne »
Partagez

Communiqué de presse du Parlement européen

A l’issue de la rencontre de jeunes européens (EYE), une centaines d’idées pour construire une meilleure Europe et la détermination de peser sur la campagne.

Les vice-présidents du Parlement européen Ramón Valcárcel (PPE, ES) et Rainer Wieland (PPE, DE) ont officiellement clôturé deux jours d’intenses débats, d’échanges d’idées et de performances créatives samedi soir dans l’hémicycle de Strasbourg.

« Avec vos bonnes idées et votre détermination à réaliser une Europe meilleure, vous avez inondé ce Parlement de vitalité, de couleur, d’enthousiasme et d’espoir. Vous avez été et êtes, en un mot, une bouffée d’air frais pour la démocratie européenne », a déclaré M. Valcárcel.

Des idées aux propositions législatives

Les 100 meilleures idées émergeant des ateliers, débats et conférences auxquels 50 députés européens ont participé seront consignées dans le rapport EYE2018 et discutées lors d’auditions spéciales dans les différentes commissions parlementaires en automne.

« Je pense que je parle au nom de tous les eurodéputés qui occupent les sièges que vous occupez aujourd’hui lorsque je dis que nous nous sommes engagés à travailler pour que vos idées se concrétisent et aient un impact réel sur la politique européenne », a déclaré le vice-président.

« En retour, oui, je vous demande une chose, une seule : allez voter aux élections européennes. Votez pour qui vous voulez, mais votez. Parce que la démocratie européenne a besoin de vous pour rester en vie », a conclu M Valcárcel.

Le vice-président Rainer Wieland (PPE, DE) a insisté sur la nécessité d’un dialogue ouvert et continu: « Soyons attentifs les uns aux autres. Parlons d’avantage les uns avec les autres et moins les uns sur les autres. » Il a fait appel à chacun des participants à devenir un véritable ambassadeur pour l’Europe durant les 50 semaines qui restent jusqu’aux élections européennes.

Démocratie participative et plus de candidats jeunes

Les préoccupations des jeunes autour de l’éducation et l’emploi, la sécurité y compris sur les réseaux sociaux, l’environnement et les défis migratoires ont été au centre de beaucoup de débats. Les participants étaient nombreux à réclamer plus de candidats jeunes sur les listes des prochaines élections européennes et une meilleure prise en compte de leurs revendications lors de la campagne.

Cette fois je vote

Le Parlement a mis à disposition des jeunes un site web «thistimeimvoting.eu» pour continuer le débat et inciter davantage de jeunes européens à s’impliquer, s’informer et faire entendre leur voix lors des élections européennes en mai 2019.

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 05/06/2018

commodo elit. massa in risus. sit at non Donec nec ut mattis