Un site partenaire du portail Jeunes en Champagne-Ardenne
Nouvelle découverte de chercheurs financés par l'UE: de larges quantités d'eau [...]

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date de mise à jour : 07/02/2018
Mots clés : trappist

Nouvelle découverte de chercheurs financés par l'UE: de larges quantités d'eau composeraient les planètes TRAPPIST-1

De l’eau et peut-être de la vie?

Une équipe internationale menée par Michaël Gillon, chercheur à l’Université de Liège financé par l’Union européenne, a publié hier quatre études confirmant la nature terrestre et globalement rocheuse des planètes TRAPPIST–1, tout en suggérant des compositions plus riches en eau que la Terre.

L’eau représenterait jusqu’à 5% de la masse totale des planètes, soit 250 fois plus que sur Terre. Les planètes les plus distantes de l’étoile pourraient également être entièrement recouvertes de glace.

Le commissaire Carlos Moedas, en charge de la recherche, des sciences et de l’innovation a déclaré: « Moins d’un an après l’annonce exceptionnelle de la découverte d’un nouveau système de sept planètes, l’équipe de Michaël Gillon révolutionne encore une fois nos connaissances et ouvre des horizons jamais explorés. L’Union européenne avait encore une fois fait un choix ambitieux en pariant, il y a cinq ans déjà, sur ce projet en lui offrant une bourse du Conseil européen de la recherche (ERC). »

Des premières connaissances sur la composition de l’atmosphère des planètes, supposée dense et vaporeuse, devraient être complétées prochainement, avec le concours de la NASA et de l’Agence européenne de l’Espace (ESA), et devraient permettre de vérifier la présence ou non de molécules d’origine biologique.

Situé à 40 années-lumière de la Terre – une distance permettant son observation-, TRAPPIST-1 est le système comptant le plus de planètes telluriques et le plus grand nombre de planètes potentiellement habitables jamais découverts.

Toutes les actualités

Imprimer Haut de page
9f13cfa6213b5d0240a0684ae942da5eOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO