Nouvelles règles sur l’agriculture et l’alimentation biologiques

Nouvelles règles sur l’agriculture et l’alimentation biologiques
Partagez

Interview avec le député vert allemand Martin Häusling  sur les avantages des nouvelles règles sur la production biologique

Source : Parlement européen

La nouvelle législation sur l’agriculture biologique a été négociée pour 20 mois. Comment évaluez-vous les résultats ? Quels sont les points principaux de la réforme et pourquoi était-elle nécessaire ?

La réforme tient compte des nouveaux défis de l’agriculture biologique. Le secteur est en pleine expansion. Des contrôles anti-fraude seront effectués plus régulièrement et de nouvelles mesures de précaution contre la contamination seront mises en place.

Les importations de produits biologiques devront répondre aux mêmes exigences que celles fixées dans l’Union européenne. La nouvelle législation inclut des règles sur la production agricole, l’élevage, l’aquaculture et crée de meilleurs systèmes d’information entre les États membres. Elle harmonise aussi les responsabilités et les systèmes de certification et abandonne le principe de production de plantes hors sol même en serre.

Les règles concernant les semences sont une grande nouveauté. Dans le futur, les fournisseurs seront capables d’offrir des variétés traditionnelles plus adaptées localement, souvent plus robustes et plus résistantes aux maladies. Jusqu’à présent, contrairement aux États-Unis, ces variétés ne pouvaient pas être utilisées en Europe ou ne pouvaient être vendues que sous certaines conditions.

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date création : 04/05/2018

Phasellus libero mattis consequat. consectetur diam odio id suscipit sed