Un site partenaire du portail Jeunes en Champagne-Ardenne
Un nouveau système de planètes découvert par un projet financé par l'UE

Rédacteur : CRIJ/CIED - Angela L.
Date de mise à jour : 28/02/2017
Mots clés : speculoos

Un nouveau système de planètes découvert par un projet financé par l'UE

Communiqué de presse de la Commission européenne

Le projet SPECULOOS qui vise à détecter des exoplanètes potentionnellement habitables, a découvert un nouveau système de 7 planètes.

L’équipe du projet n’en est pas à première découverte. En effet, l’équipe internationale dirigée par Michaël Gillon, astronome à l’université de Liège, avait déjà découvert fin 2015 trois de ces planètes à partir du petit télescope TRAPPIST de l’ESO (Observatoire européen austral) basé au Chili.

En 2017, l’équipe a découvert le système planétaire entier, baptisé TRAPPIST -1, qui compte 7 planètes similaires à la terre, et de ce fait pouvant abriter de l’eau sous forme liquide, ainsi qu’une étoile. Cette découverte nous rappelle qu’une forme de vie est possible sur une autre planète. Découvert avec l’aide de la NASA, TRAPPIST-1 est ainsi le système comptant le plus de planètes telluriques et le plus grand nombre de planètes potentiellement habitables jamais découverts.  La découverte, annoncée hier par la revue « Nature », a été possible grâce au suivi intensif du système avec plusieurs télescopes, dont le télescope spatial Spitzer de la NASA, qui a enrichi les résultats obtenus dans un premier temps par le télescope liégeois TRAPPIST-Sud en mai 2016 en révélant la présence de quatre planètes supplémentaires.

Le projet a bénéficié d’une aide financière européenne à travers le Conseil Européen de la Recherche et les fonds de recherche de l’UE à hauteur de 1,96 million d’euros. Il rappelle donc que la coopération internationale est la clé des avancées scientifiques. Depuis 2007, le Conseil Européen de Recherche vise à encourager la recherche dans les domaines scientifiques, d’études et d’ingénierie en Europe grâce à des financements compétitifs. Cette avancée appuie la volonté de l’Union à fournir son aide à de tels projets innovants. Elle continuera donc de promouvoir l’excellence et de pousser plus loin les limites de la recherche scientifique.

Toutes les actualités

Imprimer Haut de page
15488a31ef1843aed7cf8d46b69a3e50>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>